ZDico.com

    Définition de : happer

  • Saisir avidement avec la gueule ce qu’on lui jette, en parlant du chien et des animaux en général.Le chameau remplace, au Maroc, le chemin de fer et les voitures. […]; il se nourrit des herbes qu'il parvient à happer le long de la route; à l'étape, on lui donne de la paille ou du fourrage vert et une ration d'orge tous les trois jours. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 330)

    On lui jeta un morceau, et il le happa.

    (Familier) (Figuré) Attraper, saisir, surprendre à l’improviste.Et si vous lui disiez qu'une fois le doigt dans l'engrenage, la main, le bras y passent et que le corps tout entier est happé, broyé, croyez-vous qu'il vous rembarrerait ? — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)

    … mais Jimmy le faisait méchamment trébucher, en le happant du crochet de sa grosse canne blanche. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)

    Il s’est laissé happer par un importun.

    Les gendarmes l’ont happé.

    Il a été happé par une automobile et tué sur le coup.

    (Figuré) Passionner, en général à propos d'une œuvre de fiction.

  • Happer, saisir, s'emparer vivement de quelque chose.Qant Renart choisi Chantecler,Il le vodra, s’il puet, haper ; — (Roman du Renart, édition de Méon, t. 1, page 59.)

  • (Melesse) Prendre quelque chose rapidement.

Publicité

Publicité