ZDico.com

    Définition de : baliverne

  • (Familier) Propos frivole ; occupation futile.[…] lorsqu’on demande compte de ta conduite, tu as recours à des balivernes comme celles que nous venons d’entendre ! — (Alexandre Dumas, Joseph Balsamo, 1846)

    Et il écrivit une trentaine de lignes où on remarquait des balivernes sur les pianos, les poissons rouges, l’école du bon sens et le vin du Rhin, qui était appelé un vin de toilette. — (Henry Murger, Scènes de la vie de bohème, 1848)

    Mais lui, qu’est-ce qu’il a dans sa caboche ?… Des balivernes sur Napoléon, sur Alexandre, sur sa glorieuse dynastie, sur Son Altesse, sur Dieu, sur le roi David et tout le tralala ! — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 352 de l’éd. de 1921)

    C’était pour cela que je n’avais jamais cru aux balivernes vomies par la caste des grenouilles de bénitiers, qui se réclamaient d’un Dieu, bon et tolérant, et autres pantins d’une église qui n’eut de chrétien que le nom. — (Jean-Luc Van Craeyenest, Rendez-vous aux sanguinaires, Éditions Publibook, 2011, p. 9)

  • Première personne du singulier de l’indicatif présent de baliverner.

    Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de baliverner.

    Première personne du singulier du subjonctif présent de baliverner.

    Troisième personne du singulier du subjonctif présent de baliverner.

    Deuxième personne du singulier de l’impératif de baliverner.

    Antonymes de : baliverne

  • Aucun antonyme n'a été trouvé.

Publicité

Publicité